AirBnB : comment se lancer dans la location de courte durée ?

La location saisonnière est la tendance du moment. Elle est très plébiscitée parce qu'elle présente des avantages, aussi bien aux propriétaires qu'aux voyageurs. De ce fait, la plateforme de location AirBnB se présente comme le lieu par excellence pour mettre en location son appartement. Il suffit pour cela, de mettre en valeur votre résidence ou chambre et de profiter des retombées locatives de votre bien. Comment s'y prendre ? Ce n'est pas si compliqué que ça ! En adoptant de bons réflexes, vous parviendrez à vous lancer dans la location de courte durée sans prise de tête. Voici 10 conseils qui vous permettront de vous démarquer de la concurrence.


Bien décrire la résidence à louer


Lorsque vous voulez faire connaître votre produit au public, vous devez absolument le décrire. La description a ceci de particulier qu'elle met en avant, les atouts de votre bien immobilier. Pour cela, toutes les caractéristiques et aspects importants doivent être mentionnés dans le descriptif. Ce dernier doit être séduisant et écrit dans un style simple et accessible. Le voyageur, en parcourant votre offre, doit pouvoir trouver toutes les informations utiles. De plus, vous devez situer votre local de façon à ce qu'on sache dans quelle région il se trouve. La zone de résidence est à préciser, car elle attire plus d'un.


En la précisant, vous pourriez séduire plus de locataires. En outre, mentionnez aussi les équipements intégrés : appareils électroménagers, télévision, WIFI, couvert…y compris certains accessoires comme la piscine, terrasse, etc. La description doit être minutieuse, c’est-à-dire, elle doit préciser tout ce que l’on peut avoir dans votre propriété. De plus, il en est de même avec votre profil. À l’endroit indiqué, laissez une description de vous, tout en renseignant votre expérience dans le domaine, vos atouts y compris.


La photo, un élément qui fait la différence


En plus du descriptif du bien immobilier à louer, la photo doit pouvoir donner une âme à votre description. On dit très souvent qu'une image vaut mille mots. Il faut le reconnaître, cette assertion a tout son sens dans ce contexte. La photo de la résidence à louer ne doit pas être à négliger. Il est nécessaire pour vous, de bien soigner l'image de votre propriété. Optez pour la présentation de plusieurs façades ou pièces, sorte de galerie pour vos futurs locataires. Ce n'est qu'en cela que vous pourriez obtenir plus de clics ou de commentaires sur votre annonce. Votre image ou photo doit être attrayante, lumineuse et de qualité. Surtout, pas d'objets ou autre détritus qui traîne, ni de flou sur l'image. Il est préférable de recourir à l'expertise d'un professionnel qui puisse vous produire des images vraies, de qualité et sans défauts.


Automatiser la gestion de son AirBnB


La gestion de son logement sur un site de location est loin d'être une tâche facile. Pour gagner en temps et efficacité, automatiser la gestion de votre activité sur la plateforme est une bonne solution. Vous pouvez opter pour la société de conciergerie WeHost, un moyen très pratique de gestion automatisée de vos annonces sur le site. Il s'agit d'un service connexe à votre prestataire de service. À côté de cette société, vous pouvez recourir à des logiciels ou applications d'automatisation pour vos réservations. Ces outils multitâches vous permettront d'avoir un excellent rendement sur la plateforme de location. Celui qui domine le marché en ce moment n'est nul autre que le géant Suisse Wishbox.


La grille tarifaire


Le prix est un élément sensible, mais important dans l’activité locative sur la plateforme. En plus de vous permettre d’avoir des revenus consistants, c’est un indicatif de la concurrence. Ceci dit, la fixation du prix doit tenir compte de plusieurs facteurs, notamment :


  • L’emplacement du bien immobilier
  • Les équipements et accessoires
  • Le niveau d’aménagement
  • La surface ou le nombre de m2 à céder
  • Les services proposés

De plus, la concurrence peut influencer sur la tarification de votre résidence. Tout compte fait, vous devez fixer des prix raisonnables de façon à épargner votre futur client de toute inquiétude. Ceci dit, vous devez indiquer les frais supplémentaires qui peuvent s'appliquer sur la propriété (caution, frais de ménage, etc.). Jouez franc jeu avec vos potentiels locataires.


La rapidité des retours de commandes


Votre crédibilité et votre disponibilité sont très souvent mises en avant sur le site. Qu'il s'agisse des futurs locataires ou de votre évaluation, le temps mis pour donner suite à vos commandes compte. Plus vous êtes rapide, plus vous gagnez en notoriété. Il n'est donc pas question, pour vous, d'ignorer cet aspect si vous souhaitez un jour devenir un hôte de premier rang. En outre, être prompt à répondre à une demande (e-mail, téléphone, tchat, etc.) vous fera décrocher une location de façon efficace.


Le service d’accueil des voyageurs


En mettant en avant votre bien immobilier, rassurez-vous, préalablement de la qualité des services que vous êtes capable d'offrir. Sur la plateforme, il existe des possibilités d'indiquer les services que vous proposez à vos futurs locataires. Et pour cela, vous pouvez vous offrir un service qui se chargera d'accueillir et de s'occuper de vos hôtes. Ceci peut se faire aussi bien à l'arrivée qu'au départ de vos locataires. Ce service vous permettra d'avoir des revenus supplémentaires tout en vous démarquant de vos concurrents. Les voyageurs seront non seulement bien accueillis, mais auront à coup sûr, un séjour inoubliable. Par ailleurs, s'ils sont bien accueillis et reçus, vos locataires laisseront des commentaires positifs sur votre page. Ces commentaires sont d'une aide précieuse, car ils démontrent la qualité de l'accueil réservé.


Définir sa cible


Le marketing est une activité qui n'admet pas certains écarts. Tout doit être élaboré avec précision dans une stratégie de marketing virale. C'est exactement ce qu'on attend de vous, une fois sur la plateforme de location. Votre appartement ayant ses spécificités, il ne s'adresse pas à tous les locataires. La clientèle cible est donc un élément clé dans la location d'un bien immobilier.


Si vous disposez d'une chambre individuelle, votre clientèle ne peut se limiter qu'aux aventuriers solitaires. Par contre, si vous disposez d'une résidence, votre cible va s'orienter vers les groupes d'amis, famille, etc. Et s'il s'agit d'un duplex ou d'un appartement chic, la cible sera les hommes d'affaires, les jeunes couples, etc. Vous devez tout simplement comprendre que la clientèle cible est fonction du type de propriété, des services proposés et du standing.


Établir un planning de réservation


Avoir un planning de réservation permet aux propriétaires de bien gérer les réservations. Si par exemple votre bien est situé près d'un site touristique, sachez qu'il sera hautement sollicité. Un planning de réservation permet aux éventuels locataires, d'avoir une idée précise sur l'accessibilité au logement. De ce fait, ils s'abstiendront de vous laisser des messages si le planning indique que le local a déjà été réservé. En tant que propriétaire, veillez à ce que votre planning soit à jour régulièrement. Vous n'aurez plus à répondre à des commandes inutilement.


Rester dans la légalité


Votre activité de location saisonnière doit être légale. Lorsque vous exercez dans la légalité, vous inspirez confiance à votre clientèle. Vous devez donc enregistrer votre activité locative en remplissant, si vous êtes en France, une déclaration de location. Il s'agit d'un document qui vous donne tous les droits de louer votre bien immobilier aux touristes. Puisque cette location est saisonnière, vous devez la mentionner sur la déclaration d'impôts. La taxe de séjour est appliquée si votre logement est situé dans une ville française de plus de 200 000 habitants à l'instar de Paris. Une fois votre statut de locateur saisonnier établi, la durée de location de votre résidence principale est limitée à 120 jours par an. C'est-à-dire que vous devez louer au maximum 4 mois votre résidence à des tiers.


Avoir une idée sur le coût des commissions


Toutes les plateformes de location fixent des frais de service imposables à tous les utilisateurs. Sur le site de location, vous aurez à faire face à trois types de frais à savoir :

  • Les frais de service ou commission hôte : ici, la plateforme prélève sur le compte de chaque loueur, des frais de services à hauteur de 3 % du prix de la réservation. Ils sont automatiquement déduits sur le montant perçu de la réservation par le loueur.
  • Les frais de service voyageur : ces frais s’élèvent à hauteur de 6 à 12 %. Ils sont totalisés en fonction du sous-total de la réservation. Ils peuvent être cumulés, c’est-à-dire, calculés sur la base de la TVA et du sous-total du montant de la réservation. Ainsi, ce montant cumulé peut atteindre la barre de 20 % de frais de service touriste ou voyageur.
  • Les frais de service de la réservation d'expérience : ils s'élèvent à 20 % sur des réservations d'expériences.

Ces conseils vous donnent désormais la possibilité de vous lancer dans ce type de location en connaissance de cause. Une fois votre compte créé, le type de logement indiqué sur la plateforme (chambre privée, chambre partagée, logement entier) et la déclaration d'impôts effectuée, vous pouvez exercer votre activité. Il ne vous reste plus qu'à créer votre expérience afin de profiter des multiples avantages qu'offre cette nouvelle formule, de location courte durée des biens immobiliers aux voyageurs et/ou touristes.

Xavier
 

>
Recevoir ma newsletter gratuite
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share